4.43/5Vos avis

Retour aux actualités
Connaissez-vous l’histoire de Toyota ?

Connaissez-vous l’histoire de Toyota ?

Toyota est connu à travers le monde de par les véhicules qui sortent de nos usines chaque année, mais aussi par la qualité de la motorisation hybride depuis 1997 avec la Prius. Mais connaissez-vous toute l’histoire et l’origine de notre marque ?

Une famille d’inventeurs dans le métier à tisser

Le nom de la marque, « Toyota », est en réalité inspiré du nom de la famille à l’origine de la création de l’entreprise : « Toyoda ». Le père de la famille, Sakichi Toyoda, a inventé le premier métier à tisser mécanique, ce qui fût une véritable révolution pour l’époque et qui prédestinait déjà une culture familiale pour l’innovation, la recherche très forte. Son fils, Kiichiro, suivit sa voie en l’aidant à la conception du premier métier à tisser automatisé du Japon.

C’est Kiichiro Toyoda qui lança l’activité automobile telle que vous la connaissez aujourd’hui : la demande de la soie au Japon a diminué dans les années 1920 et 1930, époque où Kiichiro Toyoda voyagea en Europe et aux États-Unis et découvre l’univers de l’automobile. À compter de ce moment, la décision était prise : l’entreprise allait changer d’activité.

L’argent du brevet du métier à tisser automatisé permit à Kiichiro Toyoda de créer la société « Toyota Motor Corporation » en 1937. De cette époque, l’entreprise a forgé une culture forte : que ce soit dans les métiers à tisser ou dans l’automobile, l’objectif pour être performant, c'est de repousser plus loin les limites de la technologie industrielle. Ce que Toyota s’évertue encore à faire aujourd’hui.

Des principes industriels performants et intemporelles

Kichirro Toyoda a fondé Toyota, mais il a aussi crée une véritable culture et un processus industriel qui permet à la marque aujourd’hui d’occuper une place confortable sur le marché de l’automobile : le « Just In Time » ou « JIT ».

Ce procédé consiste à ne produire que la quantité de voitures nécessaire, sans créer de stocks pour limiter toutes les pertes. Cette philosophie peut être surprenante aujourd’hui, mais pendant longtemps, les voitures neuves étaient produites à la chaine sans la garantie d’être vendues, ce qui créait de nombreux problèmes de stockages, et de fait, des pertes financières colossales.

Cette philosophie industrielle en flux tendu fût un véritable succès et un principe qui s’est généralisé à travers l’industrie automobile et en dehors. Grâce à ses méthodes, Toyota a réussi à s’imposer hors du Japon, à l’international, notamment aux États-Unis en 1957 par le biais du modèle « Crown » ou en Europe en 1963 avec les premières Corolla au Danemark.

L’hybride, déjà en 1997

L’autre événement phare de Toyota, c’est la commercialisation de la Prius au Japon en 1997, premier modèle au monde qui propose une motorisation électrique en soutien d’un moteur thermique. Cette technologie, qui permet une réduction importante des émissions de CO2 et qui permet aussi d’économiser du carburant, est aujourd’hui populaire à travers le monde et proposé par de plus en plus de constructeurs automobiles.

Cela reste une réelle fierté d’être le pionnier de la motorisation hybride, domaine dans lequel Toyota ne cesse de progresser en proposant une gamme de plus en plus élargie avec une performance toujours renforcée.

Publiée le 15/04/2020 dans Actualité constructeur